T-shirt(s) by Tarek pour Musart

12531107_229750517370777_1915659513_n12822567_174100052973162_706962122_n12822571_1135492299808667_2141154864_n

Le shooting Musart + Tarek

P1170785La collection que j’ai dessinée est composée de 3 t-shirts et de 3 sweats et sera bientôt disponible sur le e-shop de Musart. L’ouverture est prévue en avril 2016. Pour le moment vous avez la possibilité d’en obtenir en vente directe lors d’événements où Musart est partenaire.

Plus d’infos sur :: https://www.facebook.com/musartconcept

P1170644The collection that I designed is composed of 3 t-shirts and 3 sweatshirts will be available on the Musart’s e-shop. The opening is scheduled for April 2016. At the moment you have the opportunity to get in direct sales at events where Musart is a partner.

More information :: https://www.facebook.com/musartconcept

P1170893

☆☆☆ Collaboration de Tarek + Musart : le shooting à Paris ☆☆☆

Dessins en noir et blanc :: Collection Musart + Tarek

Tarek-dessin 3

The city of groove
Posca sur papier toilé, 30×40 cm, 2016


 

Tarek-dessin 2

Tribal
Posca sur papier toilé, 30×40 cm, 2016


 

Tarek-dessin 1Music
Posca sur papier toilé, 30×40 cm, 2016

Collaboration de Tarek + Musart

La collection que j’ai dessinée est composée de 3 t-shirts et de 3 sweats et sera bientôt disponible sur le e-shop de Musart. L’ouverture est prévue en avril 2016. Pour le moment vous avez la possibilité d’en obtenir en vente directe lors d’événements où Musart est partenaire.

Plus d’infos sur :: https://www.facebook.com/musartconcept

Tarek + MusartThe collection that I designed is composed of 3 t-shirts and 3 sweatshirts will be available on the Musart’s e-shop. The opening is scheduled for April 2016. At the moment you have the opportunity to get in direct sales at events where Musart is a partner.

More information :: https://www.facebook.com/musartconcept

Tarek + Musart Tarek + Musart

Tarek rejoint Musart

Vous pourrez bientôt découvrir les productions que j’ai réalisé pour MusArt…

12115654_1084786674872899_5131708564843737324_n

Mur de Jo Di Bona et Tarek, Saint-Ouen

Image

Mur de Jo di Bona et Tarek

Paris Tonkar magazine #11 en kiosques

10628562_762923253749819_901999148375216789_n 10628034_761044013937743_8457382378338903804_n

Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots.  Martin Luther King

Le temps passe et nous voici déjà en train de vous proposer un onzième numéro ! Nous avons choisi pour marquer cette date anniversaire de changer notre présentation, en adoptant une nouvelle maquette très sobre qui met en valeur les œuvres et les interviews des différentes personnes à qui nous donnons la parole. Le logo change aussi mais pas le contenu qui explore, toujours et encore, toutes les voies empruntées par les cultures urbaines dans leur grande diversité.

Comme nous l’avons déjà dit à plusieurs reprises, nous ne sommes pas là pour juger telle ou telle expression artistique (le public est assez mûr pour avoir sa propre opinion) mais pour ouvrir un espace de liberté dans une société qui tend à la réduire par l’argent, la police et même la loi !

Le monde de l’art commence à intégrer de plus en plus d’artistes issus de ce milieu et cela suscite des rancœurs, des espérances, des craintes, des incompréhensions… Bref, un débat se crée autour de la place du graffiti dans l’art dit officiel, il est parfois violent dans ses propos, parfois surréaliste mais il existe et c’est une bonne chose, car la discussion permet d’avancer et de progresser. Les imposteurs seront un jour démasqués et les plus travailleurs récompensés mais encore faut-il accepter de laisser du temps au temps car le Beau, tel que l’entend Platon dans l’Hippias majeur, finira par s’imposer.

Skki © a accepté d’être l’objet de notre portrait et a réalisé pour nous une belle couverture, qui nous questionne sur cet art. Lorsque je réalisais Paris Tonkar, je l’avais rencontré à plusieurs reprises et nous avions même passé de longues après-midi à l’Hôpital éphémère, où il peignait avec les autres BBC et Jonone : c’est durant ces moments d’intimité que j’ai appris à le connaître et saisir le sens profond de sa création. Nous avions une passion commune pour la bande dessinée, elle existe toujours. Un grand merci donc pour avoir joué le jeu !

Le graffiti sous toutes ses formes, celui des anciens de Paris et de Marseille qui nous dévoilent une partie de leur histoire mais aussi celui de nombreux acteurs actuels qui agissent dans la cité. Street art et graffiti… peu importe le nom, tous mettent de la couleur dans la ville et c’est, somme toute, la seule chose qui compte. En exclusivité, nous avons l’immense honneur de recueillir les propos de Will Simpson, story border de Game of Thrones, amateur de graffiti, qui nous parle de son pays, de son dessin et de l’art.

Le numéro 11 est disponible chez tous les marchands de journaux ou en ligne via notre boutique (paiement CB sécurisé) : http://ihh.bigcartel.com/product/paris-tonkartm-magazine-11-abonnements-subscriptions

 

Collage rue de Verneuil à Paris

Roswitha Guillemin a réuni une fois encore ses amis du « street art » devant le 5 bis rue de Verneuil à Paris pour rendre hommage à l’artiste Serge Gainsbourg.  Je m’y suis rendu pour faire des collages. Sur place, il y avait : Pablo Correa, Maxime Aum, Sara Chelou, JPM, Dominique et Ariane des Nice Art, Spray Yarps, Bastek, R2rien, Elisabeth Le Callennec, Christine Le Roy, IZa Zaro et Damien Legrain.

Once again, Roswitha Guillemin gathered his street-artists’ friends to the 5 bis rue de Verneuil in Paris to honor the artist Serge Gainsbourg. I went there to make collages. On site, there were: Pablo Correa, Maxime Aum, Sara Chelou, JPM, Dominique et Ariane des Nice Art, Spray Yarps, Bastek, R2rien, Elisabeth Le Callennec, Christine Le Roy, IZa Zaro et Damien Legrain.

Paris Tonkar magazine #5 • graffiti and street art

Paris Tonkar magazine #5 by Pegasus & Co
Paris Tonkar magazine #5, a photo by Pegasus & Co on Flickr.

Pour commander le magazine : www.zepresse.fr

///// Édito #5

Des murs, des trains, des métros, des palissades… De la peinture, toujours de la peinture… Des tags et même des stickers ! Encore un nouveau numéro riche en créations et productions d’œuvres urbaines. Nous avons également donné la parole à des artistes anglo-saxons pour avoir un autre point de vue sur toutes ces pratiques artistiques que nous défendons dans notre magazine, l’urban art ! Autre chose qu’il me semble important de dire avant d’aller plus en avant dans mon édito : j’ai commis deux petites erreurs dans le précédent numéro en attribuant un collage à Zokatos et un autre à Lœilpartoo alors qu’ils n’étaient pas de leur fait. J’en suis, bien entendu, désolé mais cet impair m’a amené à me poser la question suivante : « Est-il plus facile d’avoir des « fakes » dans le street art ou le graffiti ? »… Dans un long dossier en préparation, je reviendrai sur l’utilisation du street art dans la pub, le marketing et les nombreux « artistes » qui copient allègrement le travail des autres en oubliant ce qui a déjà été réalisé ailleurs et avant ! Que dirait Banksy ou Obey en parcourant les nombreuses villes où ils sont plagiés tous les jours ? Et les affichistes soviétiques ou chinois ? Tout cela pour dire, un peu d’humilité ne fait jamais de mal…

Avec le magazine International Hip-Hop, nous avons soutenu de nombreux projets et d’événements artistiques, d’autres sont encore à venir que nous ne manquerons pas de signaler sur notre site web… Notre équipe est donc fière de participer à la vie culturelle de notre pays, qui mérite un changement radical lors des prochaines élections ! Le temps est venu de crier haut et fort : « Dégage ! »… Une pensée accompagne toujours mes nombreux amis en Syrie, le peuple grec qui se fait racketter et les Sénégalais qui souhaitent plus de justice et de respect. Tenez bon, le droit finit toujours par triompher !
Je vous souhaite une bonne lecture avec ce nouveau numéro et à très bientôt sur nos différents sites, ainsi que dans International Hip-Hop qui parle de plus en plus de graffiti.
TBY

In memoriam // Christophe Aiello aka Pac Wb // Mcz (16-02-1973 / 25-02-2012) nous a quittés dernièrement. Nous adressons nos pensées émues et sincères à ses proches. Jean Giraud, plus connu dans le monde entier sous le nom de Mœbius, s’en est allé au moment où j’écrivais cet édito : un grand dessinateur disparaît, mais son âme et ses créations continueront de nous habiter encore longtemps. Merci à toi l’artiste !
Reposez en paix !

SOMMAIRE #5

Edito /////
En direct /////
Paris Tonkar ///// Années 80-90

  • Moze
  • Neac
  • Popay
  • Esiro

Portrait ///// Dea
Dossier ///// Vitry et le street art
Zoom ///// Ryan Meinerding
Cliché ///// Photographies de graffiti
Sketch book /////
Nobles lettres /////
Marrrtin Dezer présente /////
Dossier ///// Projet Mémoire ouvrière à Caen
Zoom ///// Zhe 155
Actualité ///// Tag my Giant Bag
Photomatonkar ///// Coup de projecteur sur des graffeurs

  • Anis (région parisienne)
  • R2Rien (région parisienne)
  • Onsept (région parisienne)
  • Ondeone (région parisienne)
  • Sane Two (Caen)
  • Venus (Caen)
  • Pou7 (Nice)
  • Pak (Brest)

Dossier ///// Juste debout Steez 2012
Street Art ///// Pochoirs, collages & Urban art

  • GZup
  • Mimi le clown
  • Popeye
  • Lucie Albon
  • Jinks

Chronik ///// Musique, livre & BD
Agenda /////

Soon // Bientôt // قريبا // Bald // Pronto


Paris Tonkar Magazine #5
Website // www.paristonkar.com
SINCE • Art // Comics // Graffiti// Old school // Street art • 1991