Bande de annonce – Drawing in Rennes

Un film réalisé par Kedo.

Tarek ITW sur les arts urbains 2

Tarek ITW sur les arts urbains 1

Interview de Tarek au sujet du graffiti et du street art

Brain Magazine – Interviews – Paris sous les bombes

Tarek à l'Atelier 17Tarek Ben Yakhlef est scénariste de BD, peintre, photographe, journaliste et documentaliste ; il a étudié l’Histoire médiévale et la philosophie, signé un mémoire sur les néo-platoniciens à Bagdad pendant l’âge d’or des Abassides, donné des cours de français à Damas, sorti une soixantaine d’albums de BD et raflé v’là les prix ; et en 91, pendant sa pause clope, il marque l’Histoire du graffiti français en publiant Paris Tonkar, le premier recueil de photos sur le graffiti à Paris. 23 ans plus tard, avec Olivier B., il exposait ses photos au Workshop à Paris – jusqu’au 16 avril dernier -, en attendant la ré-édition de Paris Tonkar et la sortie d’un volume 2, prévu l’année prochaine. Pense à dormir aussi, Tarek…

La suite de l’interview : Brain Magazine – Interviews – Paris sous les bombes.

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne : Tarek : Le conteur d’histoire

Tarek est scénariste de bande dessinée ainsi que peintre.

MoonIl a obtenu une maîtrise en histoire médiévale, puis une autre en histoire de l’art à Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Très motivé, il a également suivi des études de philosophie et d’Arabe classique. Son parcours universitaire, Tarek y tient beaucoup. Il reste persuadé que la qualité de l’enseignement l’a conduit sur la voie de la réussite.
Encore aujourd’hui, il se souvient de ses années d’étude à l’université, il raconte avec plaisir ses souvenirs de sorbonnard, dont il garde en mémoire la liberté et la confrontation intellectuelle, l’apprentissage et la fréquentation d’esprits supérieurs : « Je pense que je suis devenu une ‘bête de travail’ grâce à ces années où j’ai appris le sens du travail bien fait et rigoureux. » déclare-t-il.

Passionné de livres et d’Histoire, il se lance avant même d’avoir fini ses études doctorales dans la BD. Il ne connaitra donc pas le traquenard de la recherche du premier emploi.

Lorsqu’on interroge Tarek sur le rapport entre ses études et son métier, il répond qu’il n’y en a aucun « J’avais envie d’écrire des livres et de peindre… C’est ce que je fais actuellement… Le hasard des rencontres m’a permis de publier un album en 2000, cela m’a plu et j’ai donc décidé de continuer » explique-t-il.
Cependant s’il n’y a pas de lien direct entre l’Histoire et la BD, le scénariste ne manque pas de les rapprocher : notamment avec ses bandes dessinées dites historiques. L’une d’entre elles, celle d’un espion Sir Arthur Benton, entend bien montrer qu’un événement peut être lu de plusieurs manières. Le message de Tarek est clair : « la société doit apprendre de ses erreurs pour s’améliorer sinon la tentation du pire revient d’une manière sournoise… L’espionnage permet de parler de ces choses là, car par définition, c’est une histoire secrète. »

La suite de l’article : Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne: Tarek : Le conteur d’histoire.

Interview sur Artist UP

Il y a quelques mois, nous vous parlions ici de Vincent Pompetti et de son œuvre, aujourd’hui nous nous entretenons avec Tarek, son principal collaborateur. Scénariste, graphiste, peintre, photographe… Tarek cumule les arts et se passionne pour tout.

Fan de street art, il a sorti Paris Tonkar en 1991, son premier livre sur le sujet et référence mondiale dans le grafitti. L’auteur souhaite publier une édition anniversaire d’ici peu, affaire à suivre.

Il y a énormément à dire sur Tarek, il aime l’histoire, le beau, la rue… Il nous raconte qui il est et comment il voit le monde dans la suite de l’article.

Suite de l’interview : Artist UP – Article – Tarek.

Artist UP :: interview de Tarek

Interview de Tarek par MMI Montbéliard Le 331 au festival de la BD d’Audincourt

Signif et Darren Cole à Paris

Cet été, j’ai interviewé Signif à la galerie Collectie dans Paris. L’interview filmé sera en ligne bientôt sur la chaîne de Paris Tonkar magazine. Elle a accepté de poser avec un de mes Skulls. Merci et bonne route !
Signif

This summer, I interviewed Signif in the Collectie gallery in Paris. The filmed interview will be online soon on the channel of Paris Tonkar magazine. She agreed to pose with one of my Skulls. Thank you and good luck!Signif

Darren Cole qui a réalisé son dernier clip était également présent et lui aussi a posé avec mon Skull. Ensuite, nous avons visité les quartiers où il y avait des collages et des graffs.Dj DarrylDarren Cole who directed her latest video was also present and he posed with my Skull. Then we visited the neighborhoods where there was collage and graffiti.