Paris Tonkar magazine #13

Rappelez-vous qu’à travers l’histoire il y eut des tyrans et des meurtriers qui pour un temps, semblèrent invincibles. Mais à la fin, ils sont toujours tombés. Toujours…

Gandhi

PT#13

A la suite des attentats de Paris, de nombreux artistes ont réagi par la couleur en exprimant leur sympathie aux victimes et à la population parisienne en peignant des fresques que nous avons largement relayé sur notre site et nos réseaux sociaux. Le team GT a peint une belle fresque intitulée « Fluctuat nec mergitur » à République que la presse nationale et internationale a pu reprendre pour signifier que nous étions tous unis dans ce terrible malheur. Paris, ville libre et tolérante, le demeura malgré tout !

L’esprit graffiti a toujours été libre et nous contribuons grâce à notre magazine à faire entendre la parole de ceux qui agissent dans la ville. Pas de censure !

Nous avons connu des soucis logistiques cet été qui nous ont obligés à décaler la sortie de ce numéro… Nous en sommes désolés et espérons qu’à l’avenir nous n’aurons plus à gérer ce genre d’imprévu inhérent à la presse libre et indépendante.

12360283_1085762081464578_3327704368100848412_n

Jo Di Bona est notre artiste portrait : il a réalisé une belle couverture pour ce numéro… Cet ancien du graffiti qui est passé par la case musique, nous est revenu avec de la couleur, de l’énergie positive et un bel état d’esprit. Nous sommes heureux de vous le présenter longuement à travers une longue interview. L’actualité graffiti internationale est de nouveau au rendez-vous avec des reportages réalisés à Montréal, Manhattan, Athènes et Djerba. En outre, vous pourrez découvrir de nombreux artistes urbains comme Le Cyclop ou encore Risote…

L’un des organisateurs revient sur le parcours Aucwin à Saint-Denis pour lequel nous étions partenaires avec notre autre magazine IHH. Des couleurs et de beaux murs dans cette commune où l’art tient une place importante.

Encore merci pour votre soutien et bonne lecture !

Au nom de toute l’équipe de notre magazine, je vous souhaite une bonne fin d’année 2015 !

TBY


Où trouver le magazine ?

Paris Tonkar 13-gare

Le magazine Paris Tonkar est en vente dans tous les kiosques mais il est également disponible par abonnement ou vente par correspondance : ici.

The magazine Paris Tonkar is also available by subscription or by mail order: here.

Pour les Parisiens : les anciens numéros et le dernier sont également disponibles chez…

Vous pouvez payer en ligne (CB sécurisée) OU par CHÈQUE
Pour les commandes par CHÈQUE (à l’ordre de i.H.H.C.), il vous suffit d’envoyer votre commande sur papier libre (en précisant bien nom, adresse, durée d’abonnement et/ou ancien[s] numéro souhaité[s]) accompagné du règlement par chèque (à l’ordre de i.H.H.C.) à l’adresse suivante :

PARIS TONKAR magazine / iHHC
Service ABONNEMENTS web
116, avenue du Général Leclerc
75014 PARIS

Performance à la galerie Collectie / avril 2013

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Entre le 25 et 27 avril, j’ai réalisé une performance à la galerie Collectie à Paris durant laquelle j’ai peint un mur de Lego avec de la peinture acrylique, des collages en volume, du Posca et des encres. L’œuvre est disponible à la vente en plusieurs pièces dans la galerie Collectie.

Between 25 and 27 April, I did a performance at the galerie Collectie in Paris during which I painted a wall of Lego with acrylic paint, collages volume, Posca and inks. The piece is available for sale in several parts in the galerie Collectie.

Tarek and Gregos #12

Tarek and Gregos collaboration

Ce visage est la douzième collaboration avec l’artiste Gregos. Il a été collé dans le quartier du Marais à Paris… Je suis tombé dessus alors que je collais des affiches !

This face is the twelfth collaboration with artist Gregos. It was stuck in the Marais in Paris … I fell over while I stuck posters!

Collage de Yarps, Mister Pee et Tarek // Paris, 2012

Une semaine avant l’exposition Dirty Harry Vol. 1 au 59 rue de Rivoli à Paris, Yarps, Mister Pee et moi avons réalisé une session de collage dans Paris : affiches, pochoirs et mes personnages. La police est intervenu dès le premier collage au niveau du métro Châtelet sans qu’il y ait eu de poursuites… Un agent de police m’a explique que j’étais en train de commettre un délit en collant des affiches sur un mur assez sordide au demeurant. Pluie, police, froid… rien ne nous a arrêté !

A week before the exhibition Dirty Harry Vol. 1 at 59 rue de Rivoli in Paris, Yarps, Mister Pee and I did a collage session in Paris: posters, stencils and my characters. The police intervened in the first collage at the Chatelet metro without prosecution … A police officer explained to me that I was committing a crime by pasting posters on a wall rather sordid moreover. Rain, police, cold … nothing stopped us!

Collage à Beauvais // juillet 2012

En juillet, je me suis rendu à Beauvais pour animer des ateliers graffiti et bande dessinée dans la Maison d’arrêt. Durant cette semaine, j’en ai profité pour coller mes personnages en fin de journée dans cette belle ville historique.

In July, I went to Beauvais for workshops comics and graffiti in the prison. During this week, I took the opportunity to stick my characters end of the day in this beautiful historic city.

Graffiti Knitting at Angouleme Comics Festival 2012 | Whodunnknit

Je viens de découvrir cet article qui parle du Festival BD d’Angoulême de cette année durant lequel j’ai collé des Men at work avec Bastek qui, lui, collait ses toiles… Une soirée de samedi bien colorée pour la rue !

I just found this article about the FIBD in Angoulême. This year during the FIBD I stuck my Men at work and Bastek his paintings … A good Saturday night for the colorful street!

Extrait de l’article / Excerpt from Article : Zut alors! What do you get if you mix one yarnstorming graffiti knitter, one pile of insanely coloured yarn and the biggest comics festival in Europe? You get the Weekend of the Woolly Wildflowers!

I work my woolly magic at The Fleece Station, a studio in deepest Deptford which I share with not one but two comics-making geniuses, and in the year or so since I’ve been there I have learned that comics aren’t all superheroes and slapstick. In fact there are some bloomin’ amazing things going in the comics world.

And the Angouleme Festival International de la Bande Dessinée (Angouleme Comics Festival for those of us less French) is the jewel in the shiny comics crown. Everyone who is any one in comics goes and it takes over the whole city. Not just inside at exhibitions, the comics literally run wild on the streets! It’s fantabulous!

Street art is huge in Angouleme, with comic characters and all sorts of other inspiring graffiti goodness appearing in the city. How could I resist?

If you’re going to yarnstorm you have to do it properly. Since I’m not really a ‘socks on lampposts’ gal I needed a focus. Who best to knit but the festival’s mascot?

Ladies and gents, meet Le Fauve the Angouleme Festival Cat, created by comics-god Mr Lewis Trondheim. Say ‘bonjour’ Le Favre…

Collage Tarek and Bastek

 via Graffiti Knitting at Angouleme Comics Festival 2012 | Whodunnknit.

Collage à Laval // août 2012

De passage à Laval, je me suis amusé à coller des Men at work autour de la gare. C’est la seconde fois où je colle dans cette ville. Un de mes collages a été volé dans la journée par une personne qui a empéché d’éventuels autres passants de pouvoir découvrir mon collage urbain… L’égoisme de certains est sans limite !

Passing through Laval, I amused myself by sticking Men at work around the railway station. This is the second time I glue in the city. One of my collages was stolen in the day by a person who has prevented other passers from potential to discover my urban collage… The selfishness of some is limitless!

Follow me [ vimeo | facebook | twitter | tumblr | youtube ]

Tarek & Gregos #7

Le 7e visage de Gregos que j’ai peint a été collé sur Melrose avenue à Los Angeles en Californie.

The seventh face Gregos that I painted was stuck on Melrose Avenue in Los Angeles, California.

People loves my artwork !

Durant mes vadrouilles avec mes personnages, je rencontre des personnes qui acceptent de poser pour moi. Des rencontres qui sont insolites parfois !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

During my walks with my characters, I meet people who agree to pose for me. Encounters that are sometimes surprising!

Tarek & Gregos in Paris

Lors d’une promenade photographique à Paris, je suis retombé sur une de nos premières collaborations qui avait souffert puis sur un des derniers collages de Gregos et une peinture murale avec visage au centre. Je me suis amusé à faire poser un de mes Men at work que j’ai ensuite collé dans la même rue.

During a trip to Paris, I fell on one of our first collaborations that had suffered. Further, I perceive a recent collage of Gregos and a mural with face in the center. I was amused to pose one of my Men at work which I then glued in the same street.

Follow me [ vimeo | facebook | twitter | tumblr | youtube ]