Mois : avril 2022

Rennes dédicace le 13 avril de 10h à 12h30

Exposition ‘Une autre Syrie » par Tarek
Tarek, du 21 mars au 24 avril 2022, vous présente ici « Une autre Syrie », une série de photos prises entre 1995 et 1997, qu’il n’a jamais montrées auparavant.

Savourons, ici ensemble et avec l’artiste ce que celui-ci nomme une balade visuelle, dans un labyrinthe de couleurs, de formes et de lumières où chaque cliché nous porte dans ses pas, où chacun de ses pas nous fait ressentir les parfums d’un Orient millénaire qu’il aime profondément, dans un amour pour cette Asie orientale qu’une guerre a depuis détruit en partie, intensifiant nos émotions face aux beautés perdues de cette partie du monde.
Pour Tarek, historien de formation, grand voyageur et artiste, chaque photo est un moment retrouvé dans l’instant, dans le lieu où il s’est posé, qu’il a regardé, savouré, dont il s’est imprégné aussi par les rencontres avec les hommes, les femmes et les enfants d’un village, d’une vallée, d’une ville, d’un pays.
Chaque photo exposée a été choisie par son auteur comme celui-ci a choisi le moment de la photo. Tarek inscrit ses choix avec le sens et l’intérêt qu’il y a mis, par une réflexion, loin du hasard.
Comme en Asie arabe, dans cette série de photos, Tarek suspend le temps pour nous laisser appeler nos sens, nous laisser glisser dans une nonchalance, pour regarder, admirer, nous émerveiller au rythme de nos goûts et de nos propres histoires.

Dédicace le 13 avril de 10h à 12h30.

« Une autre Syrie » du 23 /03 au 24/04/2022 au Salon de thé culturel Références Electriques 4, place du Souvenir Rennes

Un article dans Ouest France

Exposition « Une autre Syrie » par Tarek

23/03 au 24/04

Salon de thé culturel Références Électriques à Rennes

C’est la première fois que Tarek montre une sélection de ses photographies depuis que la Syrie a connu cette terrible guerre civile qui a détruit une grande partie du pays. L’exposition est une balade visuelle à travers des moments pris sur le vif à Damas et dans d’autres villes comme Alep ou encore le Crac des chevaliers.

1. Ruelle dans la vieille ville de Damas

2. Discussion dans la vieille ville de Damas

3. Bimaristan Al-Nuri à Damas

4. Mosquée Roqqaya à Damas

5. Souk de la vieille ville de Damas

6. Palais Azem à Damas

7. Derviche tourneur

8. Fontaine du Palais Azem à Damas

9. Un bédouin du nord de la Syrie

10. Le Crac des Chevaliers

11. La Mosquée d’al-Imam Ismail à Salamiyyah

12. La Mosquée Omeyyade à Alep

Exposition « Une autre Syrie » par Tarek

Exposition « Une autre Syrie » par Tarek

23/03 au 24/04

Salon de thé culturel Références Électriques à Rennes

Diplômé de la Sorbonne (université Paris I) en histoire médiévale et en histoire de l’art, Tarek a sorti le livre Paris Tonkar en juillet 1991 à l’âge de 20 ans : premier livre d’art consacré au graffiti à Paris. Par la suite, il a exposé ses premières peintures en 1992 à l’espace Chapon (Paris) lors de la grande exposition Paris Graffiti, un événement marquant puisque le magazine 1Tox est lancé au même moment. Il a participé activement à l’organisation de cette exposition et au lancement du magazine.

Tarek a préféré, pour un temps, se détacher de ce milieu pour mieux se consacrer à ses études. Ainsi, il a pu terminer l’écriture de son mémoire consacré aux néo-platoniciens à Bagdad durant l’âge d’or des Abbassides puis s’est rendu à l’institut Bourguiba de Tunis de 1992 à 1993 où il a étudié la langue arabe. Entre 1995 et 1997, il a vécu à Damas où il a enseigné le français et a donné des conférences dans les différents centres culturels français du pays ainsi qu’à l’école des Beaux-arts de Lattaquié. Il a réalisé de nombreux reportages dans toute la région (Turquie, Jordanie, Liban et Syrie)… Ce travail photographique est en partie exposé à Lattaquié et à Damas puis en France dans de nombreux lieux dont le centre culturel syrien à Paris et divers espaces culturels en province.

C’est la première fois que Tarek montre une sélection de ses photographies depuis que la Syrie a connu cette terrible guerre civile qui a détruit une grande partie du pays.

L’exposition est une balade visuelle à travers des moments pris sur le vif à Damas et dans d’autres villes comme Alep ou encore le Crac des chevaliers.

1. Ruelle dans la vieille ville de Damas

2. Discussion dans la vieille ville de Damas

3. Bimaristan Al-Nuri à Damas

4. Mosquée Roqqaya à Damas

5. Souk de la vieille ville de Damas

6. Palais Azem à Damas

7. Derviche tourneur

8. Fontaine du Palais Azem à Damas

9. Un bédouin du nord de la Syrie

10. Le Crac des Chevaliers

11. La Mosquée d’al-Imam Ismail à Salamiyyah

12. La Mosquée Omeyyade à Alep

Toutes photographies sont au prix de 100 euros avec le cadre.